ALINEON®
The Alineon Chronicle
Want or need to change?
Discover your first steps in your new life.
How to have more time - Oct 2013
Do you know the myth of time management ?
Everybody talks about managing their time correctly, without really knowing what this means and how to achieve it. And most people mix up time management and priority management. Let's focus, for once, on the root cause: the key is not in the management but in the conception of time.
You will find out here how to have more time with a minimum effort and two very simple techniques to help you out.
Don't forget to share around you!
Three formats available, enjoy !
  • To watch immediately,
  • and also :

WIN AN INDIVIDUAL INTERVIEW

Leave your comments here below and participate in the draw to win a personalized individual interview !
Comments
We love your comments! Only your firstname will be displayed, as your can see below. Your email will not be displayed nor shared with anyone.
Alineon - Oct 2013
You can share here your thoughts, feelings, questions, achievements, etc.
What do you think? How do you feel about this information? What are your results? How proud are you about your new achivements? What are your questions? Or what are your difficulties?
Nathalie - 14 Mar. 2019
S’exprimer de façon bienveillante en étant sincère, ça marche vraiment pour avoir plus de temps. Les mots que nous utilisons sont puissant. Se mettre à la place de qqn qui souvent “je suis très occupé” m’a aussi permise de comprendre que cette personne gère ses priorités à sa manière.
Richard - 18 Jan. 2019
Je me permets de partager une technique de copywriting qui s’adapte totalement au sujet du jour et qui pourra certainement aider d’autres personnes. En copywriting, on dit qu’il est bon de justifier la raison pour laquelle on affirme quelque chose. Ex. « Si vous vous exposez de façon quotidienne sur les social media, alors votre audience va grandir exponentiellement. Pourquoi? (justification) parce que plus on est exposé à quelque chose et plus on aime cette chose » cette technique est très puissante parce qu’elle répond aux objections inconscientes qui naissent dans l’esprit. Technique 100% adaptable à soi-même que je vais m’empresser d’expérimenter. A chaque fois que j’utiliserai la formule « j’aimerais » ou « j’ai envie » de faire ceci ou cela, je complèterai mon choix délibéré par une justification verbale qui me fera entendre POURQUOI je le fais. Ex. « j’ai envie de faire ce ménage, PARCE QUE je vais me sentir bien dans une pièce toute propre et je travaillerai mieux! » boom!
Richard - 18 Jan. 2019
J’ai pu constater pendant cette première journée que ce que je me dis dans ma tête et à voix haute a une grande influence sur ma perception du temps. Quand je dis: «  je dois ou il faut » je me programme malgré moi pour me sentir mal. Je me suis engagé à RUSER :D (j’adore ce mot contenu dans le pdf qui m’a beaucoup parlé) et à me corriger en temps réel en reprenant mes phrases avec des formules de choix délibérés: j’aimerais, je veux, je souhaite, ce n’est pas ma priorité etc. Ainsi non seulement les gens qui me cotoient s’amusent bien et sont inspirés en me voyant me reprendre de la sorte et en plus, je me perfectionne à être authentique :) ça fonctionne!
Nathalie - 3 Sep. 2018
Merci pour cet échange absolument fantastique. J'ai fait la redécouverte de cette technique pour la première fois depuis que j'ai commencé mon job. Maintenant, j'ai compris que je ne considérais pas mon job comme une priorité, mais comme une contrainte. Je suis plus ouverte à accepter que j'ai perdu ce job aujourd'hui. Et ainsi redéfinir mes nouvelles priorités.
Marion - 13 Jan. 2018
Dans cette chronique, j'ai été mise face à la prise de conscience que le rapport au temps dépend de la façon dont on en parle. Quand j'analyse mon utilisation de la phrase "je n'ai pas le temps", c'est que je n'assume en général pas de ne pas avoir envie de faire quelque chose. Cette phrase est une "excuse" facile pour ne pas heurter la personne en face. Mais en faisant cela, je me bloque dans une notion de temps contrainte et surtout je cache mes motivations et priorités. Le "je dois", "il faut" est aussi une incroyable révélation: identifier les moments où je l'emploie, essayer de mettre "j'ai envie, j'aimerais" à la place et voir l'émotion que cela renvoie. Si je n'ai pas envie, pourquoi je continue ? De nouveau, j'en reviens à assumer notre authenticité et notre opinion.
Nathalie - 8 Jan. 2018
En regardant la vidéo concernant la gestion de notre temps aujourd'hui, j'ai remarqué que parfois im peut nous arriver d'être attaché à notre propre manque de Temps, Et on souhaite inconsciemment parvenir plus vite à nos objectifs. Si on identifie que l'on est impatient, Cest qu'il y a un inconfort, Et donc ça signifie qu'il est nécessaire de clarifier notre objectif, Car si on sait EXACTEMENT où on souhaite aller, c'est qu'on a confiance en soi, Et que du coup on a tout notre Temps, Le Temps nécessaire pour y parvenir, sachant qu'une modification ou un remplacement s'effectue en y consacrant un certain temps (30 jours selon certains), afin que la nouvelle habitude soit encrée et acquise. Ne pas être impatient! Car cela indique un manque. Quand on sait ce que l'on veut Et que ça nous Parle, c'est qu'on est heureux chaque jour qui passe. Un grand merci à Aline.
David - 20 Nov. 2017
Je savais déjà que le temps était une question de priorité (je dis rarement que je n'ai pas le temps), mais je vais tâcher de remplacer "il faut" par "j'aimerais" ou "j'ai envie", technique que j'ignorais.
Nathalie - 22 Sep. 2017
Ce que j'ai decouvert aujourdhui, c'est qu'en pretant attention a ma facon de parler du temps que j'ai pour atteindre mon objectif, je suis impatiente. Celia m'a fait prendre conscience que je n'ai encore pas suffisamment confiance en mes capacites a atteindre mon objectif, et donc que je peux me donner plus de moyen de croire en mon objectif.
Alice - 12 Aug. 2017
Comme d’habitude, Aline propose ici des techniques simples et faciles a mettre en place pour peu que l’on soit décidé a changer. C’est la relation a la motivation qui a été le plus révélateur pour moi. Poser ses motivations en premier change sa perception du temps et finalement pourquoi faire quelque chose qui ne nous motive pas ou qui ne nous aidera pas a améliorer certaines situations ?
Et vous savez quoi ? Je dispose de tout le temps dont j’ai besoin pour changer ma perception au temps .
Céline - 17 Jun. 2017
A force de se servir du manque de temps comme excuse, on se ment à soi-même ainsi qu'aux autres, et le pire dans tout cela c'est qu'à force d'agir ainsi, on a fini par se convaincre sincèrement que le temps est vraiment l'ennemi... Les techniques présentées semblent le moyen le plus simple au monde pour enfin perdre cette mauvaise habitude, et changer radicalement notre perception négative du temps qui nous contraint au quotidien.
Chantal - 22 Apr. 2016
Merci beaucoup pour cette excellente chronique. Effectivement, cela vaut la peine de lire le PDF après avoir visionné la vidéo. J'adore cette sensation de faire des choix délibérés, au lieu de me retrouver coincée par manque de temps. Cela me redonne mon pouvoir sur ma Vie, avec une sensation de liberté. Tout au long de cette chronique, j'ai approfondi la relation entre le fait de choisir ce que je fais de mon temps et le fait de choisir ce que je fais de mon argent. Merci encore :-)
JL - 27 Nov. 2015
Je n'ai pas le temps, il faut que je fasse ci ou ça, c'est vrai que ce n'est pas constructif. Cette chronique nous permet de vraiment reprendre le controle total de notre temps. En choisissant ce que l'on veut faire de la prochaine heure, des prochains jours, alors ce n'est plus une question de manquer de temps mais de réorganiser ses priorités. Ça peut mettre dans l'inconfort de dire que ce n'est pas notre priorité d'aider untel ou untel mais n'est-ce pas là la vérité et la reprise de son propre controle du temps et des activités ?
Patrice - 26 Nov. 2015
Si la gestion du temps n'est finalement qu'une question de nuances, il y a là une bonne base de départ pour donner plein de couleurs à notre temps....et puisque que donner c'est ne pas compter.... nous ne pouvons qu'y gagner du temps! C'est là une nouvelle vision du temps qui me va convient.
IDA - 10 Nov. 2015
Oui, c'est une proposition constructive de considérer le temps comme un "paramètre" (ce qu'il est d'ailleurs)et de s'en tenir à ses "priorités" choisies, si on a vraiment "envie" de réaliser quelque chose de son objectif et d'avancer jusqu'au bout.
Britt - 11 Jun. 2015
Waw, j'ai adoré l'idée de faire travailler le temps pour moi. Et jai été bluffée par la question posée dans le PDF concernant le temps qui est un paramètre. Je ne l'avais pas entendu dans la vidéo et je constate l'intérêt d'étudier les trois formats PUIS d'en faire une petite synthèse personnelle afin d'intégrer l'info de façon utilisable. Merci!
Nathalie - 11 Apr. 2015
Avec cet exercice, j'ai appris que le Temps est une chose que je dispose entièrement pour accomplir une ou des actions, si j'en ai la motivation. C'est une chose simple que je savais déjà avant de faire l'exercice, mais ici, il s'agit d'en prendre conscience, donc il s'agit d'identifier la façon dont on parle du Temps au quotidien. Tout commence par un travail d'identification, et d'observation. C'est ensuite que l'on peut modifier les termes qui ne nous conviennent pas afin de se diriger plus efficacement vers un objectif ou un bien être que nous méritons tous. Nous avons tous à disposition la même quantité de Temps pour accomplir ce que nous choisissons d'accomplir. C'est un choix délibéré. C'est vrai aussi que si on a pas envie de faire quelque chose, pourquoi le ferait-on à contre coeur? S'il s'agit d'une contrainte ou une obligation qui nous embête, il suffit d'identifier ou rechercher le bénéfice que l'on peut en tirer, et l'apprécier.
Nathalie - 30 Aug. 2014
Il faut comprendre, et c'est assez facile, que l'on a tous le temps de faire tout ce que l'on veut faire, si on parvient à identifier ce qu'on aime faire et ce qu'on aime pas faire notamment. Donc on en arrive à comprendre que l'essentiel c'est, une fois encore, d'apprendre à recevoir, observer et accueillir nos "informations." Rien est impossible si on a la volonté de le faire, et tout le monde a à sa disposition, la même quantité de temps. Mais attention, si on se surprend à commencer à procrastiner parce qu'on décide qu'on aime pas, par exemple, apprendre ses charactères japonais (j'étudie le japonais), on va passer à côté de qqch, parce qu'on va s'apercevoir que certaines choses qu'on doit faire quand même sont là pour en fait AMELIORER NOTRE SITUATION, pour notre bien au fond.