ALINEON®
The Alineon Chronicle
Want or need to change?
Discover your first steps in your new life.
(Special) A new paradigm of leadership - Nov 2013
What does leadership mean today ?
The leadership model is currently changing and the first ones to understand and adapt will be the leaders of tomorrow:
  • From theory to practice
  • What is leadership, two types of leadership
  • Generations in business
  • The current challenge of entreprises
  • From fear to trust, productive enthousiasm

Find out some extracts of the conference on leadership that took place on September,18 2013 in Sophia Antipolis.
See pictures of the event.
Don't forget to share around you!
Three formats available, enjoy !
  • To watch immediately,
  • and also :
To listen:

WIN AN INDIVIDUAL INTERVIEW

Leave your comments here below and participate in the draw to win a personalized individual interview !
Comments
We love your comments! Only your firstname will be displayed, as your can see below. Your email will not be displayed nor shared with anyone.
Alineon - Nov 2013
You can share here your thoughts, feelings, questions, achievements, etc.
What do you think? How do you feel about this information? What are your results? How proud are you about your new achivements? What are your questions? Or what are your difficulties?
Nathalie - 22 Mar. 2019
Un grand merci à Aline Dalbiez et son travail de recherche sur le leadership. Aujourd'hui, en repassant en revue cette video, audio et ce doc PDF, je retiens la notion d'"objectif commun." Etre leader de quoi? De qui? Et je retiens qu'il est important de définir d'abord l'objectif afin de mener son équipe. Définir l'équipe aussi. De qui s'agit-il? et où veut-on aller exactement? Et pourquoi?
JEAN NOEL - 7 Feb. 2019
Le leadership vise l’amélioration des performances de l’entreprise par le développement et l'implication de tous les salariés. En temps que leader, je me dois de rechercher les conditions idéales de fonctionnement en faisant travailler ensemble les membres des équipes de manière à ajouter de la valeur avec le moins de gaspillage possible d'énergie interne.
Le leadership doit donner de la satisfaction complète aux clients de l’entreprise et le succès de chacun des salariés (ce qui se traduit en motivation et engagement).
Le leadership ne s'apprend pas ! Il se vit..
Richard - 27 Jan. 2019
Les oies sauvages est un magnifique exemple très inspirant. J’ai beaucoup aimé.
Apprendre à déléguer et générer un soutien mutuel dans une équipe sont des clés du nouveau leadership.
Je retiens que pour être mon propre leader ( je commence par là ) je dois avoir les idées claires sur mon objectif et ensuite me stimuler par l’émotion et la motivation.
Etre un leader c’est INSPIRER et MONTRER le chemin. Pour être un bon leader de ma vie, Je dois donc M’INSPIRER et me MONTRER le chemin. Le tout en me donnant CONFIANCE.
Nathalie - 10 Sep. 2018
Prendre la direction de soi-même, c'est entrer en lien avec son être intérieur, chercher à se faire guider par soi-même. Et soi-même c'est notre but ultime.
Nathalie - 10 Sep. 2018
Bonjour à tous. Moi, j'ai essayé d'explorer le leadership de soi-même, et le message qui m'est apparût est le leadership par la confiance. Si je veux "diriger" mes cellules, mon être physique, je souhaite faire le choix de jeter la peur à la poubelle et me diriger avec amour et confiance.
Marion - 20 Jan. 2018
J'ai beaucoup aimé cette chronique car l'image des oies a eu une résonnance incroyable avec une situation vécue. Elles se relayent pour avancer, il n'y a pas de notion d'égo et chacune peut compter sur les autres. Se leader soi-même grâce aux émotions et à l'enthousiasme de faire une action permet d'identifier la pertinence d'un objectif : si je ne ressens aucun enthousiasme à le faire, peut-être que l'objectif n'est pas clair ou qu'il n'est pas adapté à mon contexte pour le moment.
Nathalie - 15 Jan. 2018
Ce que je remarque aujourdhui concernant l'action, c'est qu'elle est tout aussi essentielle que l'information. Si l'action que je souhaite accomplir me fait peur, je peux identifier si elle me donne de l'émotion positive, si c'est le cas, c'est qu'elle vaut la peine d'être accomplie et qu'elle est susceptible de me rapprocher de ce que je veux vraiment atteindre. Un grand merci à tous.
Nathalie - 29 Sep. 2017
Chere Aline et chers lecteurs, ce que me veux partager ici aujourd'hui c'est qu'a chaque fois que j'ai visualise/ecoute et lu ce sujet, il y avait un message cache dedie a moi seule, et a different endroits des presentations video/audio/PDF. Puisque 1) le contexte, 2) les valeurs, 3) les individus concernes sontva chaque fois differents. Me conseille aux utilisateurs d'ecouter l'audio plusieurs fois pour que Le message qui s'adresse a soi-meme leur saute au nez.
Alice - 19 Aug. 2017
Je n’avais jamais considéré que se diriger soi-même soit aussi un type de leadership. Quoi de plus intéressant que de s’observer et d’apprendre de soi: comment est-ce que je crée l’émotion, l’enthousiasme et la stimulation qui génèreront l’énergie nécessaire à atteindre mon objectif ? Quels sont les messages qui me motiveront à poursuivre ? Suis-je prête à abandonner mes peurs ? Quel leader suis-je pour moi-même ? Quel leader est-ce que je veux être pour moi-même ? Beaucoup de questions en suspens qui demandent avant tout de l’humilité.
Nathalie - 1 Jul. 2017
Pour devenir le leader de soi-même, il est possible, grâce à la reconnaissance d'informations nous concernant, d'utiliser les outils qui sont à notre disposition pour réussir à atteindre nos objectifs.
Céline - 23 Jun. 2017
Merci Aline pour ces informations toujours simples mais efficaces !
Il s'agit ou moi d'une prise de conscience : un bon leader doit d'abord savoir se leader lui même. Il est évident qu'on ne peut suivre quelqu'un qui ne sait pas maîtriser sa propre vie. A partir du moment où l'on fait ce constat, le parallèle entre le leadership envers soi, le leadership envers sa famille ou envers son projet professionnel devient très intéressant. Dans tous les cas, il s'agit d'inspirer de la confiance en faisant preuve d'assurance, d'etre clair sur l'objectif, de stimuler par son enthousiasme et sa motivation, et de rassurer en faisant prevue d'écoute et de bienveillance.
Nathalie - 4 Jan. 2017
Merci Aline, et merci à ceux qui ont laissé un commentaire ici, de partager avec nous les points essentiels pour nous retrouver dans nos besoins de se mener soi-même et plus tard mener les autres vers un but commun. Ce qui m'interpelle le plus à ce stade, c'est que je souhaite ne pas oublier que le leadership vient avec la confiance. La confiance en soi et la confiance que les autres ont en nous. La confiance envers les autres.
Nathalie - 3 Jul. 2016
Merci pour la muse en place de cet exercice ou cette information. Pour moi, le leadership commence avec la direction de soi-même. Ce qui nous permet d'apprendre d'abord sur soi-même pour ensuite apprendre sur les autres qui nous entourent, et aller ensemble dans la même direction, si notre but est en corrélation avec celui d'un groupe d'individus, car il est plus probable d'atteindre un but à plus grande échelle avec le soutien des autres.
Chantal - 29 Apr. 2016
J'adore le leadership basé sur la confiance, l'enthousiasme et le soutien, parce que c'est l'ambiance la plus joyeuse. Quand on est motivé, on déplace des montagnes.
D'ailleurs quand on a l'expérience de leader des bénévoles, c'est forcément ce genre d'ambiance, et c'est bien utile ensuite pour savoir le faire en entreprise.

J'ai été interpellée par l'idée de se relayer au poste de leader.
Ceux qui seraient capables de me remplacer sont malheureusement déjà surchargés eux-mêmes, tandis que dans l'exemple des oies sauvages ce sont les moins fatiguées qui remplacent la plus fatiguée.
Mais je vais quand même chercher des opportunités de relayer et de me faire relayer, c'est une idée qui me plaît bien.
JL - 3 Dec. 2015
Il est clair et interessant de prendre conscience que le leadership, mais surtout les gens, changent et évoluent. Ça met clairement en avant qu'un leader qui souhaite faire tout lui même, qui ne souhaite pas laisser ou partager sa place le fait généralement uniquement parce qu'il a peur de perdre son confort hiérarchique ou financier. Il est tant que ça change et que comme les oies, nous soyons tous ensemble une équipe soudée dont les leaders partagent leur places et se soutiennent. Dans ce nouveau paradigme, les leader fatigués ou exténués n'existeraient plus.
C'est exactement ce que je souhaite, ne pas supporter une charge fatiguante à long terme et pouvoir compter sur d'autres leaders avec qui partager la place. Tout le monde y gagnera, en productivité et en efficacité.
IDA - 17 Nov. 2015
J'ai particulièrement aprécié la clarté de l'exposé, sans aucun jugement mais intégrant les anciens et les nouveaux dans une entreprise commune évolutive. Je suis toujours émue quand je prends conscience que les anciens sont menés par la peur de perdre leur position, leur sécurité parfois durement acquises. Ici, si on est seul, il s'agit de se remettre en tête, de garder le cap sur l'objectif et surmonter sa peur face aux personnes qui sont censées travailler pour soi. Développer sa confiance.
Britt - 18 Jun. 2015
Je constate de façon intéréssante le parallèle entre l'entreprise, les oies sauvages et notre propre vie en tant qu'individu. Tout comme pour diriger une équipe, nous avons besoin de nous diriger nous-même, avec enthousiasme, confiance et considération pour nous motiver à avancer vers nos propres objectifs. Et si nous ne le faisons pas pour nous-même, ne nous étonnons pas de ne pas être motivé ni accompli. J'en comprends aussi que la transition de la peur à la confiance représente un changement de modèle tellement complet que la mise en place nécessite un certain temps de préparation et de maturation. Donc patience...
Nathalie - 12 May. 2015
En revoyant cette chronique dans un contexte nouveau, car la situation dans laquelle je me trouve aujourd'hui a évolué depuis la dernière fois que j'ai étudié ce sujet, je me rend compte d'une chose, c'est que si je devais être le leader de ma propre vie, ou de la nouvelle équipe de travail avec qui j'évolue depuis quelques semaines, je souhaiterais devenir un leader qui évolue et qui marche avec les autres membres de la "croisière" sur laquelle je me suis engagée avec ce nouveau job. Je découvre le genre le personne, et leader que je souhaiterais être et devenir si je devais entreprendre une nouvelle aventure.
Nathalie - 6 Sep. 2014
Ce qui m'a interpellée, c'est l'image graphique dans le style grec antique qui apparaît dans le PDF, du leader qui tire le bloc parmi l'équipe qu'il mène vers l'objectif commun, parce que moi je suis inspirée par et je suis reconnaissante envers les personnes qui me respectent et qui me donnent leur reconnaissance comme étant leur égale. Et en découvrant ceci, j'ai découvert que ce que je souhaite vraiment, c'est de dédier mon énergie et mes compétences innées à une cause défendue par cette personne qui m'a donné sa reconnaissance et son respect, de quelle manière que ce soit.